Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les RSE à l'honneur à l' #itforb

Les RSE à l'honneur à l' #itforb
2012-04-132013-02-28actualitésfr
Entre les plénières d’hier après-midi et ce matin, les thématiques 2.0 étaient à l’honneur à l’IT for Business Forum : réseaux sociaux, enteprise sociale, démarche RH 2.0… Ce qu’on en retient ? Tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a là une opportunité énorme mais certains sont plus frileux
Publié le 13 Avril 2012 par Rémi Kerhoas dans actualités
les RSE à l'honneur à l' #itforb

Entre les plénières d’hier après-midi et ce matin, les thématiques 2.0 étaient à l’honneur à l’IT for Business Forum : réseaux sociaux, enteprise sociale, démarche RH 2.0… Ce qu’on en retient ? Tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a là une opportunité énorme mais certains sont plus frileux que d’autres. Explications.

les freins au social

Selon Françoise Gri de Manpower, les usages approfondis des réseaux sociaux sont encore rares et, par manque de connaissance, le management moyen ralentie souvent le déploiement et la maturation de tels services inter-entreprises.

A un niveau plus élevé, Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL, oppose aux réseaux sociaux la propriété intellectuelle : comment s’assurer que telle information reste sienne quand elle est disséminée partout sur le Web ?

Enfin, Benoît Thieulin de La Netscouade y voit surtout une dissolution des univers pro et perso… et donc des problèmes juridique, éthique, managérial, etc.

les moteurs

Ziryeb Marouf d’Orange y voit quand à lui tout autre chose : l’entreprise n’est pas un organigramme mais un sociogramme et les générations proches de la retraite vont bientôt céder une très grande partie des forces humaines des entreprises aux nouvelles générations. Comment faire face à cette perte de connaissances ? Les RSE.

Avec ce qu’il appelle une « culture Y » (à opposer à génération Y), Ziryeb voit dans les RSE l’opportunité de connecter les sachants (à opposer aux savoirs donc). Si on ajoute à cette réflexion la phrase d’Alain Benichou d’IBM France (« la génération Y n’a qu’une seule valeur : la compétence »), ça balaie les arguments précédemment affichés.

Comment opposer le pro et le perso quand la seule passion de la compétence entre en jeu ? Comment parler de propriété intellectuelle quand l’envie de partager est la plus forte ? Comment encore hésiter quand on a des chiffres tels que ceux de JP Rangaswami de Salesfoce : « Facebook a désormais la taille du Web de 2004… ne pas considérer les réseaux sociaux aujourd’hui revient à ignorer le Web en 2004 ».

rapide conclusion avant que la prochaine plénière commence…

La quasi-totalité de la salle a répondu positif à un sondage sur l’utilité des RSE. Est-il encore l’heure du débat sur les réseaux sociaux ? On ne dirait pas. Maintenant, quid de la manière ? Tout le monde semble avoir sa propre idée, voire son propre réseaux. Certains parlaient de Google +, d’autres de Salesforce… mais est-ce vraiment l’outil qui compte ? J’ai tendance à dire que c’est surtout le positionnement centré sur l’humain

A tout de suite sur Twitter ! ;-)

Rémi

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage