Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Dégustation de grands crus par téléprésence... une dure soirée !

Dégustation de grands crus par téléprésence... une dure soirée !
2012-11-282013-02-18actualitésfrPublié le 28 Novembre 2012 par Rémi Kerhoas dans actualités
dégustation de grands crus par téléprésence... une dure soirée !

Coup de chance : on m'a demandé d'assister à une dégustation de vin par téléprésence. Mieux encore, Philippe Labbé, le chef étoilé du Shangri-la, participe à l'événement ! Bref, la soirée s'annonçant intéressante, en voici le compte-rendu.


regarder la vidéo sur Dailymotion


le concept

Il s'agit "tout bêtement" de faire un tour de France des vins (Champagne, Bourgogne, Sud-Ouest, Bordeaux...) en rencontrant virtuellement via téléprésence des vignerons, un chef étoilé et le président du Wine & Business Club.

On vit donc une expérience de dégustation, avec des invités, et le but est de voir si, en plus d'un usage "classique" d'entreprise, l'émotion et les arômes peuvent passer à travers un réseau... suspense ! :-)

entrée : Champagne Veuve Cliquot Vintage blanc 2004

Première impression : les gens se connaissent relativement bien et tout de suite, l'humour se fait une place dans les salles de téléprésence et des sourires se dessinent sur les visages. En même temps, avec un tel programme, qui serait de mauvaise humeur ?

Pour accompagner le Champagne, des huitres citronnées provenant des Philippines spécialement préparées pour l'occasion par le chef du Shangri-La. Et pendant la dégustation, on nous explique les senteurs, la provenance et les derniers événements de Veuve Cliquot.

plat principal : la Bourgogne

Directement, le principal commentaire sur le Bourgogne est très vite saisi par les participants à la téléprésence : le vin a une senteur de "pain grillé". Et si j'ai personnellement soulevé un sourcil à ces mots, tout le monde a eu une réelle surprise en goutant le vin : le pain grillé est bel et bien présent.

comme accompagnement : Bordeaux

En direct d'une cave (et donc entouré de tonneaux) nous nous mettons donc au Bordeaux et c'est bien la remarque des techniciens (!) qui vaut le détour : "nous sommes au suplice" (éclat de rire dans la salle). Et oui, tout le monde ne peut pas tout goûter mais les senteurs et les arômes passent visiblement l'écran !

Et pour finir de poser le décor, Philippe Labbé de leur asséner : "le château Beychevelle 2005 est un peu jeune, j'ai donc opté pour un parfait de foie gras qui va donner de la douceur au palais".

dessert : un Gaillac

Et pour finir, un "petit" Gaillac bio (mon préféré... malgré mes origines bourguignonnes) accompagné de crème de clémentine asiatique et sa meringue.

Bref, les mots me manquent (je ne suis pas poète, seulement blogueur) mais tout le monde est unanime autour de la table : c'est trop court et on a tous envie de continuer.

Une chose est sûre : la passion est passée à travers les écrans (et le vin aussi !).

le mot de la fin

Message pour mes managers (Kate, Estelle et Alicia) : si l'occasion se représente, je blogueurais avec plaisir.

Rémi

PS : le vin consommé n'est en aucun cas responsable directement ou indirectement de mes écrits. Consommez-le avec modération (ou pas).

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage