Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Objectif pour Internet Explorer 6 : 1% de parts de marché

Objectif pour Internet Explorer 6 : 1% de parts de marché
2011-04-122014-07-01Web/Techfr
Il aura été l'un des navigateurs les plus attendus au début de ce siècle et aura également été l'un des plus décriés en terme de sécurité, Internet Explorer 6 est en passe de disparaître...
Publié le 12 Avril 2011 par Vincent Maurin dans Web/Tech

Il aura été l’un des navigateurs les plus attendus au début de ce siècle et aura également été l’un des plus décriés.

Fer de lance de Microsoft dans sa conquête du web, le navigateur web Internet Explorer 6 sera également source de tracas pour de nombreuses entreprises : gestion des vulnérabilités sur les postes utilisateurs, gestions de compatibilités sur les hébergements web.
 

historique

Sorti fin aout 2001 quelques mois seulement avant Windows XP, le navigateur Internet Explorer 6 intègre notamment un premier support des feuilles de style CSS. Livré en standard avec les systèmes Windows XP, il est également compatible avec NT4, Windows 98, Windows Me et Windows 2000. Durant les années 2002 et 2003, la part de marché de cette version est proche des 90%. A ce jour, Microsoft a livré 9 versions d’Internet Explorer.

 



parts de marché

 

Sur le marché français, la famille Internet Explorer (hors version 9 sorti ce mois-ci) concède ces 12 derniers mois plus de 12% de parts de marché :

- Internet Explorer 6 : -2,69%
- Internet Explorer 7 : -10,12%
- Internet Explorer 8 : +0,78%

Il est cependant intéressant de constater que Internet Explorer 6 aura su résister aux assauts de ses deux successeurs IE7 et IE8.en préservant une part de près de 2%.
 


Sur les marchés européen et mondial, Internet Explorer occupe encore 4,6% du marché selon Stat Counter et 12% selon Microsoft !
 


riposte de Microsoft

 

Quelques mois seulement après la sortie d’Internet Explorer 8, durant l’été 2009, le géant américain Microsoft prépare la riposte et dépose le nom de domaine ie6countdown.com. S’en suit alors un plan de communication auquel Microsoft n’avait pas habitués ces utilisateurs : l’organisation de la disparition d’un de ses navigateurs web, Internet Explorer 6.

Souhaitant sans doute offrir à IE6 une campagne médiatique de fin à la hauteur de celles qui pointaient du doigt ses lacunes en matière de sécurité d’une part et son manque de respect des standards HTML notamment d’autre part.

Objectif de Microsoft : réduire la part de marché d'Internet Explorer 6 à moins de 1% !

Compte à rebours

Près de 10 ans après sa sortie, Microsoft met donc en place un site web dédié « The Internet Explorer 6 Countdown » (le compte à rebours d’Internet Explorer 6), et à la manière des lancements de navettes spatiales par la NASA, le public retient son souffle avant le dernier soubresaut du célèbre navigateur.
 


En complément d’une sympathique interface graphique mettant en exergue les populations encore récalcitrantes, l’éditeur propose à tout un chacun les actions suivantes :
- « Parlez-en à vos amis » : Twitter à l’appui, communiquez auprès de vos amis sur l’évènement
- « Eduquez les autres » : explications sur le pourquoi d’une nécessaire migration
- « Rejoignez la cause » : participez vous-même en appliquant sur vitre site web le bandeau suivant (comme le font près de 115 partenaires listés sur le site)
 


Internet Explorer est mort, longue vie à Internet Explorer !

 

 

 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage