Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Acte de naissance d'un nouveau groupe de pirates

Acte de naissance d'un nouveau groupe de pirates
2009-03-012013-02-11actualités et événementsfr
La nouvelle n'est pas neuve, quoique ! Elle n'est pas très importante, quoique ! Un nouveau groupe de pirates informatique est désormais constitué. Il clame haut et fort avoir beaucoup de moyens, et déjà des centaines de membres. Mais qui est ce fameux groupe, et quel est son nom ?...
Publié le 1 Mars 2009 par Philippe Maltere dans actualités et événements
La nouvelle n'est pas neuve, quoique ! Elle n'est pas très importante, quoique ! Un nouveau groupe de pirates informatique est désormais constitué. Il clame haut et fort avoir beaucoup de moyens, et déjà des centaines de membres. Mais qui est ce fameux groupe, et quel est son nom ? Certains auraient optés pour les légions du chaos, ou les pirates de l'apocalypse, que nenni !


Ce nouveau groupe s'appelle Police Nationale Britannique, à la limite le nom fait encore plus peur ! En effet, le Home office (Ministère de l'Intérieur grand breton) a proposé à l'union européenne ses méthodes de contrôle du Web. Et si cette proposition est acceptée, la police britannique sera chargée de la surveillance des réseaux pour toute l'Europe.


Déjà ces fameuses méthodes, sont décriées en Grande Bretagne, historiquement, je vous le rappelle, chantre des libertés individuelles. Le gouvernement britannique fait référence à la « Computer misuse Act » de 1990 déjà. Cette loi donnait déjà des pouvoirs énormes à la police. Mais quelles sont ces méthodes, me direz vous ? Vous connaissez les méthodes de la mafia russe ou des groupes de pirates pour obtenir les renseignements ou prendre le contrôle de votre machine.... Bien, ce sont les mêmes, d'où le titre de l'article, pour que l'on ne me reproche pas encore d'avoir un titre qui n'a aucun rapport, c'est cela aussi la communication. Comment vous ne connaissez pas les méthodes des pirates, euh pardon de la police britannique ? Simple, envoi d'email piégé avec un malware « inside », mise en place de troyen ou keylogger divers sur des machines qui leur semblent « bizarres », piratage de borne Wi-Fi. Comme je vous le disais, c'est de l'artillerie lourde de piratage. Comme le qualifie l'organisation britannique Liberty "Les pouvoirs qui sont en jeu sont très intrusifs. Un peu comme si quelqu'un pouvait frapper à votre porte et entrer chez vous". (sauf que dans ce cas, on ne frappe même pas, et la politesse alors....).


Reste à relativiser, combien sont ils pour faire cela au niveau du pays ? Un petit élément d'information nous est donné par une annonce de concours d'experts informatique pour le Police Nationale Française (vous pouvez encore vous inscrire, clôture des inscriptions le 5 Mars) : 11 postes à pourvoir faute de budget....

Pour en revenir au groupuscule de pirates, un autre est en train de naitre en Italie cette fois. Son but contrôler/intercepter au niveau européen les communications en VOIP (bon courage, c'est beau l'ambition.). Son nom Direzione Nazionale Antimafia. Nul doute qu'il va bientôt fusionner avec le groupe cité plus haut.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage