Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

E-coaching : en un clic, je deviens tonique !

E-coaching : en un clic, je deviens tonique !
2014-05-052014-06-06santé mobilefr
« Le coaching est une solution humaine pour des problèmes humains » mais l’e-coaching alors, c’est pour des problèmes « e-humains » ?
Publié le 5 Mai 2014 par Gisèle Osso dans santé mobile
e-coaching : en un clic, je deviens tonique !

« Le coaching est une solution humaine pour des problèmes humains »*  mais l’e-coaching alors, c’est pour des problèmes « e-humains » ?

recherche coach désespérément 


Si l’on considère les chiffres de la dernière étude du cabinet PricewaterhouseCoopers en 2012, il y aurait à peine 6.9 coachs par million d’habitants… cette raréfaction semble invraisemblable, d’autant plus que ce secteur n’a cessé de progresser ces 20 dernières années. Eclosion de cabinets, écoles spécialisées, diplômes ou certifications en tout genre, le coaching est devenu un métier à part entière, réglementé, s’insinuant dans les sphères professionnelles comme personnelles.

Alors, quand je tape sur mon moteur de recherche « e-coaching » et que je compte plus de 866 000 résultats, je me demande comment faire pour retrouver ces 47 500 coachs réels parmi ces milliers de sites…

En parcourant les pages de ma requête, je découvre que le coaching couvre tous les domaines : développement personnel, bien-être et santé, management et marketing, sans oublier le sport, apanage même du coaching !
Je veux apprendre à jouer au tennis, pas de problème : je dispose d’un coach 24h/24 !
24h/24 ? Alors que ma propre salle de sport n’ouvre que 10h par jour, du lundi au samedi ?  Mais comment est-ce possible ?

mon coach, un ami qui vous veut du bien… à distance


Mon coach de tennis a un prénom, une expérience, un compte paypal aussi ! Il propose de m’accompagner personnellement pendant plusieurs semaines, avec un programme détaillé et planning bien rodé :

  • un emailing chaque matin pour recevoir des conseils nutritionnels adaptés,
  • des liens vidéos pour visionner les bonnes pratiques,
  • des SMS pour me rappeler mon entraînement et l’objectif du jour,
  • un entretien hebdomadaire en web conférence pour partager mes impressions et évaluer mes progrès.

Il me propose donc de me e-coacher ! J’accède à ses conseils quand je veux, où que je sois, depuis mon smartphone, tablette ou PC. Mon coach se digitalise pour être plus présent, plus proche et interactif.

L’encadrement est précis et le prix attractif puisque les forfaits affichent des tarifs 50% moins chers qu’un coaching en face à face. J’ai l’impression que j’ai tout à y gagner. En quelques mois, j’aurai atteint un niveau acceptable à moindre coûts…à condition d’avoir la motivation !

e-coaching ou l’auto-motivation connectée


Pour être sûre de garder le cap, je décide de mettre toutes les chances de mon côté : je télécharge sur mon smartphone des applications qui vont elles-aussi me suivre et m’aider. En plus, mon club de sport en possède une gratuite.

Elle suit la fréquence de mes séances et me suggère de privilégier le cardio pour atteindre l’objectif. Et à ce propos : je me suis moi-même imposé mon objectif ! 

J’active également une autre application pour compter le nombre de calories dépensées et le nombre de pas écoulés en une journée. Ma balance alimente au quotidien un graphique et m’alerte quand je reprends du poids.

Excessif ? Non, car je n’ai toujours pas acheté mon peignoir connecté ! Je m’auto-motive, je m’auto e-coach. Mon bien-être et ma santé sont suivis, chaque jour, à la minute près. Et j’en parle autour de moi !

« C’est pas dangereux ? »


C’est la première question que l’on me pose. Malgré tous ces indicateurs, ces graphiques : qui, en dehors de moi, s’assure que je suis le bon programme ? C'est-à-dire, le programme le mieux adapté à mon état physique réel.

Le marché est en pleine expansion : en 2018, 50% des utilisateurs auront téléchargé une application santé. Alors que je parlais de réglementation au début de ce billet, je constate que le coaching digitalisé se vit en toute liberté, surtout pour l’utilisateur. Sauf quand, certains acteurs hospitaliers se mobilisent, enfin, et redonnent tout son sens au coaching avec des projets tels que Anode.

Mon coach de tennis n’a qu’à bien se tenir !

Gisèle.



* extrait de http://www.mesacosan.com/bien-etre-en-entreprisepourquoi-je-crois-au-coaching-en-entreprise-a2138.html

 

crédit photo : © pichetw - Fotolia.com
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage