Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Le système de santé chinois sauvé par l'e-santé ?

Le système de santé chinois sauvé par l'e-santé ?
2015-02-172015-02-17relation patientfr
Près de 1,4 milliards d’habitants, 5,4% du PIB consacré aux dépenses de santé, voilà le profil de la Chine. Un pays dont le système de santé est totalement dépassé par le volume de patients à gérer. Heureusement ou pas, les géants du web asiatiques investissent dans l’e-santé !
Publié le 17 Février 2015 par Caroline Crousillat dans relation patient
Le système de santé chinois sauvé par l’e-santé ?

Près de 1,4 milliards d’habitants, 5,4% du PIB consacré aux dépenses de santé, voilà le profil de la Chine. Un pays dont le système de santé est totalement dépassé par le volume de patients à gérer. D’autant plus que l’allongement de l’espérance de vie et la politique de planification familiale entraînent un vieillissement croissant de la population avec déjà 216 millions de sexagénaires. Heureusement ou pas, les géants du web asiatiques investissent dans l’e-santé !

le parcours du combattant du patient chinois


Imaginez-vous devoir aller faire la queue à l’hôpital dès 5h du matin, attendre près de 7h pour juste prendre un rdv et attendre généralement le reste de la journée sur place pour espérer voir un médecin en début de soirée ? Non ? Et bien pourtant c’est le quotidien des patients dans les grandes métropoles chinoises selon China Daily !

Un constat qui fait réfléchir le gouvernement chinois mais qui ouvre aussi des opportunités aux géants du web locaux. Alibaba, Tencent et Baidu s’engouffrent dans la brèche.

les géants du web au secours du système de santé chinois


Les stratégies sont différentes mais tous ont identifié la santé comme un nouveau relai de croissance.

Ainsi, à l’image de Google, Baidu teste un système de prévention des épidémies en temps réel avec l’aide du Centre Chinois de prévention et contrôle des maladies.

Alibaba quant à lui a lancé une application mobile pour prendre rendez-vous à distance : Future Hospital. Testée dans un centre médical à Guangzhou, elle permet déjà de réduire le temps total de visite d’une journée à 1h… un gain de temps non négligeable.
Alibaba ne s’arrête néanmoins pas là et s’intéresse de près à la commande de médicaments en ligne et du coup à l’authentification des médicaments afin de sécuriser son service.

Mais la guerre fait rage en Chine puisque Tencent, géant des médias et propriétaire de la plateforme de messageries WeChat, est en concurrence directe avec Alibaba avec son service de santé en ligne Guahao. Il a investi plus de 80 millions d’euros dans cette plateforme qui couvre déjà 900 hôpitaux chinois.

L’Europe et l’Amérique n’ont donc pas intérêt à s’endormir car les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent) vont d’ici peu pouvoir concurrencer les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sur le marché de l’e-santé… affaire à suivre…

Caroline.

 

crédit photo : © Kadmy
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage