Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Vieillesse et innovation : un binôme qui ne prend pas une ride !

Vieillesse et innovation : un binôme qui ne prend pas une ride !
2014-11-122014-12-03bien vieillirfr
Maisons de retraite : entre les dernières innovations et la réalité, il reste un sacré gap à franchir !
Publié le 12 Novembre 2014 par Gisèle Osso dans bien vieillir
Vieillesse et innovation : un binôme qui ne prend pas une ride !

Lorsque je débarque dans ce petit village, j’ai immédiatement la sensation que le temps s’y est arrêté. Je découvre un panorama sur une vallée sublime, des ruelles étroites , du linge suspendu, quelques chats et chiens errants, des senteurs qui me rappellent mon enfance.... Bienvenue, vous êtes en Italie !

Je viens rendre visite à mon oncle, il réside au « Sorriso ». Après avoir franchi le portail, je suis une allée fleurie ; quelques résidents sont  attablés sous une verrière…  On y joue à la Scopa. J’entends le son d’une télé, l’entrée n’est pas loin. Mon oncle se trouve là, assis sur l’un des canapés d’une grand pièce à vivre.

Chers lecteurs, l’instant carte postale s’arrête là !


Revenons à la réalité car c’est aussi l’objectif de ce billet . Car Il Sorriso, ou « le sourire » en version française, est une résidence médicalisée pour personnes âgées.  Ils sont une dizaine, de 65 à 87 ans, dans ce salon,  le regard figé sur un écran plat sur lequel est diffusé un soap à l’eau de rose…

Voilà, le seul outil connecté que je découvre : une télé… Et encore, peut-on parler de télé connectée, quand on sous-entend un simple accès au réseau hertzien  ?
A l’heure où défilent de nombreuses publications sur les objets connectés, l’hôpital numérique et les avancées technologiques, je décide de faire un simple arrêt sur image. Je ne mets pas l’accent sur une différence entre l’Italie et la France, car nous sommes à équivalence sur le traitement de nos seniors mais plus sur un état de fait.

Révolte, rébellion ? Non, un simple retour aux sources. Un retour au quotidien que vivent des dizaines de personnes, à l’ombre d’un olivier…

vivre ensemble pour mieux vieillir


Il Sorriso n’a rien de l’établissement attractif : pas de bornes interactives, ni de systèmes de sécurité évolués, ni même un site internet. Sa marque de fabrique, c’est plutôt  « la famiglia ». On y rencontre du personnel attentionné, proche de leurs résidents. Même les repas (faits maison !) sont dignes de ceux que pouvaient confectionner la « mamma » !

Quand on sait que dans les années à venir, rien qu’en France et avec le vieillissement de la population : 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, contre 800 000 actuellement (source : INSEE), on peut soulever la question suivante : quels dispositifs sont envisagés pour palier à cette augmentation ?

EHPAD ?  2 français sur 3 n’envisagent pas de vivre dans un EHPAD !

La vie en communauté ?  Depuis quelques années, des initiatives ont vu le jour visant souvent à mixer des générations dans le but de rompre l’isolement de la personne âgée. L’association « Vivre avec » propose la mise en contact de seniors avec des jeunes étudiants en recherche de logement : une chambre contre du temps, de la présence…

Même les bailleurs immobiliers s’en mêlent proposant des résidences intergénérationnelles voire même des villages complets. Business juteux ou non, le bénéfice social est quand même là ! En Europe, des concepts  sont également mis en œuvre : l’Antenne Andromède ou Ten Kerselaere et Abbeyfield en Belgique en sont des exemples réels. 

Se regrouper, être ensemble et partager ! C’est avec ces envies que beaucoup de personnes âgées décident de se lancer dans la colocation. On est loin de l’Auberge Espagnole, mais la vie en communauté n’en demeure pas moins plaisante et rassurante.

la dépendance au « tout connecté »


Ces actions, aussi diverses soient-elles,  permettent aux anciennes générations de rester connectées, non au réseau Wifi ou autre, mais plutôt au réseau social. Bien sûr, c’est sans oublier que nous vivons dans une société 2.0. et les avancées technologiques sont nécessaires, encore faut-il pouvoir les rendre accessibles à tous !

Soyons réalistes, tous les établissements de soin ou d’accueil n’ont pas les capacités financières pour s’équiper des dernières innovations techniques.
Mais à plus petite échelle, avec des solutions simples et économiques, avec des services adaptés à ces nouvelles structures, on peut imaginer que nos seniors bénéficieront de tous les avantages high tech : téléassistance, smartphone ou  tablette simplifiés….

Même si 59% des français de plus de 65 ans sont réticents aux nouvelles technologies (source étude Synovate -2010),  la vieillesse n’est pas incompatible avec l’innovation, à condition que celle-ci ne présente pas une rupture trop grande avec leur quotidien. « Donnez une tablette à un bébé, il y jouera ;  donnez une tablette à un ancien, il la rangera ». Alors imaginez que vous offriez un Roméo à votre grand- mère !

La génération Z arrive sur le marché du travail, hyper connectée, branchée et on line 24h/24…Et elle aussi vieillit … je suis curieuse de savoir à quoi ressemblera alors le quotidien de ces futurs seniors !

En attendant, et pour tous ceux qui ont peur de vieillir, il existe une solution infaillible ... Pour la découvrir, c’est là !

Gisèle.

 

crédit photo : © Zarya Maxim
 

1 Commentaire

  • 15 Septembre 2015
    2015-09-15
    par
    Celine Guret
    Vous parlez à un moment du vieillissement de la population et des solutions de vie en communauté sénior. Oui l'EHPAD est une possibilité, mais de nos jours le prix moyens pour résident dans un tel établissement est situé entre 1500 et 3000€ mensuel, et bien plus en Ile-de-France. Ce type de logement est donc réservé à une certaine catégorie de gens aisés. Au sujet de ces bailleurs immobiliers se lançant dans les résidences intergénérationnelles il y a pas mal d'infos complémentaires ici : http://www.lesclesdumidi.com/actualite/logement/22/95/
    En y lisant différents articles ont peut se rendre compte effectivement que le "tout connecté" arrive dans ces résidences, mais comme il est très bien dit dans votre article : tout ceci à un cout que les établissements ou les résidents ne peuvent mettre, ainsi le "tout connecté" est très lent à se mettre en place. Et puis les séniors occupant actuellement ces résidence ne sont pas familiarisés avec ce genre de technologie, il faut attendre quelques années encore je pense ...

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage