Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Transformation IT et Entreprise agile

Transformation IT et Entreprise agile
2013-12-232013-12-23transformationfr
La deuxième table ronde du Cercle Premier Transformation du SI du 28 novembre dernier qui s'est focalisée sur un sujet majeur du Cloud Computing et de l'informatique en général était composée de Gilles Bizet, Senior Manager Cloud & Transformation IT, Orange Consulting et d'Alexandre Pinot, Senio
Publié le 23 Décembre 2013 par Yann Gourvennec dans transformation
compte rendu du Cercle Premier Transformation du SI du 28 novembre 2013 - 2ème partie
Cercle Premier Transformation du SI - transformation IT et Entreprise agile

La deuxième table ronde du Cercle Premier Transformation du SI du 28 novembre dernier qui s'est focalisée sur un sujet majeur du Cloud Computing et de l'informatique en général était composée de Gilles Bizet, Senior Manager Cloud & Transformation IT, Orange Consulting et d'Alexandre Pinot, Senior Engagement Manager, Inoven Altenor, tous deux membres d'Orange Business Services depuis le rachat récent d'inoven altenor.

"la méthode agile sans le Cloud, ça ne marche pas !"

Dans cette table ronde sur "transformation IT et Entreprise agile" au cercle premier d'Orange Business Services, deux consultants de l'opérateur de services pour les entreprises décrivent les changements qui nous attendent dans un avenir proche. Ce débat était mené par Kareen Frascaria, journaliste et blogueuse.

Gilles Bizet a introduit le débat en décrivant l'évolution du paysage côté utilisateur :
"il y a une évolution que nous observons sur le terrain,  c'est cette notion d'immédiateté que l'on retrouve dans l'utilisation du poste de travail.  L'utilisateur est dans l'immédiateté et il veut pouvoir accéder tout de suite à toutes ses données métiers. Et aussi il y a des choses nouvelles dans le domaine des coûts avec de nouveaux acteurs issus du monde de l'Internet qui ont embrassé l'agilité. C'est pour cela qu'on met à jour nos méthodologies afin de mesurer la maturité digitale des entreprises et de les accompagner avec innoven altenor".

mais il n'y a pas que les utilisateurs,

il y a aussi les DSI qui ont pour fonction de les servir. Pour ces DSI, c'est le Cloud qui est au centre de cette transformation mais ce n'est pas seulement une question de technique loin de là. Le métier de la DSI est en train de changer, c'est là le sujet de la fameuse transformations à savoir une fusion entre les rôles de la MOA et de la MOE et la DSI est au centre de changement :
 "Derrière le Cloud il y a beaucoup de sujets différents et on doit surtout appréhender le besoin métier pour ensuite identifier la solution. Il faut mettre autour de la table des acteurs métiers pour bien identifier la valeur à apporter. C'est à la DSI d'apporter les bons experts et de démontrer la valeur".

Alexandre Pinot confirme ce point mais apporte une précision : il ne suffit pas de parler aux métiers, il faut montrer des résultats concrets.
"Les succès des projets IT sont liés aux problématiques de transformation de l'entreprise. Nous proposons des technologies IT pour proposer de la valeur aux métiers. Mais pour cela il faut de l'agilité pour montrer rapidement des résultats et mettre en place une logique rapide et réactive. Il faut le Cloud avec la méthode adéquate.  A l'inverse l'agilité sans le Cloud, ça ne marche pas !"

"Il faut également s'assurer que ces projets soient portés par les DG" a poursuivi Alexandre.
"Ces changements sont impliquant car l'échec peut signifier que le DSI risque son poste. Or, Transformer une société au global ça peut prendre des années et il faut introduire les méthodes agiles pour créer des équipes pluridisciplinaires et savoir vite si ça fonctionne ou non".
En d'autres termes, il faut sortir de cette vieille logique MOA/MOE qui avive souvent les antagonismes et alourdit les projets et faire évoluer les organisations projet afin de prendre les décisions ensemble. On le verra bientôt sur ce blog, c'est le chemin qui a été déjà pris dans certaines DSI et notamment de celle d'Orange, dirigée par laurent Benatar qui participait à une autre table ronde que nous couvrirons incessamment.

aucun secteur n'est épargné par cette nécessaire transformation

Gilles Bizet a ensuite rappelé la nécessité de dépasser les lieux communs sur les organisations des entreprises : "la notion de temps touche tous les secteurs. Les grands groupes sont organisés en silos, ou plutôt en une multitude de silos sur plusieurs niveaux : produits, pays, opérations, central ... Parallèlement les consultants doivent aller au-delà de ces poncifs pour pouvoir accélérer le rythme des projets. Il faut donc identifier les petits projets avec lesquels on peut se tromper et apprendre à marcher en marchant. Au moment où on fait converger les intérêts on peut alors avancer au changement suivant".

Mais par ailleurs, il serait faux de croire que seuls les DSI doivent gérer les historiques, voilà une réalité qui rattrapera bientôt les acteurs du web et du Cloud public a prévenu Gilles Bizet :

"les nouveaux acteurs issus du monde du Web, agiles et modernes, vont aussi connaître des crises de croissance. Ils vont aussi avoir un historique à gérer. Les DSI ne doivent donc pas craindre de faire vivre leur historique et aller de l'avant de façon pragmatique" a-t-il ajouté. 

quelques exemples de méthodologies

Gilles Bizet a poursuivi sur le terrain des méthodologies utiles dans cette transformation vers le Cloud :
"il y a les fondamentaux avec une convergence des référentiels récents (ISO, COBIT, ISO27000 ...). On s'en sert et l'agilité se trouve aussi sur le terrain avec des méthodologies connues comme SCRUM. Il faut que ces programmes transverses soient appuyés par la direction et que ces petites équipes en mode agile puissent avancer en leur accordant le droit à l'erreur" a ajouté Gilles.

Côté DSI il faut choisir les bonnes solutions "sans autisme et écouter les métiers". Nos deux consultants ont cité des cas rencontrés en Asie où "il y avait des besoins locaux et pour lesquels la DSI était incapable de mettre les outils en place et de les déployer localement". Les directions métiers locales ont donc décidé de travailler avec Gmail et Salesforce.com" a expliqué Gilles. "Il faut pouvoir accompagner le métier et l'aider à répondre à son besoin" a-t-il conclu.

Le mot de la fin est revenu à Alexandre Pinot : "on organise des ateliers d'innovation avec Les métiers où l'on compare les besoins de chacun. On s'aperçoit que ce qui peut sembler simple pour l'un est complexe pour l'autre et vice versa" a-t-il expliqué. "Il existe des malentendus qu'il ne faut pas ignorer ; au cours de ces ateliers nous nous attachons à réduire ces malentendus et à faire parler ensemble les 2 parties pour résoudre les problèmes".

Une règle de bon sens en somme, souvent difficile à faire respecter cependant, sur le terrain. C'est dans ce cas que le consultant externe peut jouer un rôle d'intermédiaire et de médiateur.

Yann Gourvennec

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage