Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Le web 3 c'est le cloud !

Le web 3 c'est le cloud !
2012-06-072013-04-10réflexionsfr
A la lecture d' un article avançant des prévisions assez négatives sur la disparition des acteurs importants de l'Internet et en considérant le lancement de la 4eme génération de réseaux mobile 4G LTE et la maturation du web 2.0, je me suis posé la question sur l'évolution du web et de...
Publié le 7 Juin 2012 par Jamil Chawki dans réflexions
le web 3 c'est le cloud !

A la lecture d’ un article avançant des prévisions assez négatives sur la disparition des acteurs importants de l'Internet et en considérant le lancement de la 4eme génération de réseaux mobile 4G LTE et la maturation du web 2.0, je me suis posé la question sur l'évolution du web et de la situation du web 3.

le Web 1, informatif

Le web 1.0 a commencé en 1993 avec l'arrivée du premier navigateur Mosaic utilisant le langage html et le protocole http. Cette première génération du web a été centrée sur l'exposition d'information via des pages web proposants des contenus informatifs sur les actualités et sur des produits commerciaux.
Actuellement la présence sur internet est devenue indispensable dans notre société dans la plupart des secteurs comme l'économie, le tourisme, l'éducation l'administration…

Cette génération web reposait surtout sur le mode consultatif car l'utilisateur ne pouvait que naviguer entre ces millions de sites et des milliards de pages mais sans aucune participation. Ensuite, le web 1.0 s'est enrichi avec des interfaces graphiques et des animations grâce aux technologies comme le GIF et le Flash. Le navigateur Netscape , -précurseur dans le domaine de la nouvelle technologie des navigateurs-, a introduit LiveScript qui devint ensuite Java Script , considéré comme un composant important du html 5.

le Web 2, participatif

Le web 2.0 est apparu il y a bientôt 10 ans avec Tim O'Reilly et sa question sur la définition "what is web 2" ? Ce que j'ai retenu du web 2 c'est 3 mots "Get, Remix and Deliver", c'est à dire prendre le contenu, le modifier et le délivrer sur le web. Ce web 2 est surtout un web participatif. L'utilisateur n'est plus spectateur du web mais un acteur important pour livrer des contenus.

On a vu se développer avec cette nouvelle génération de web 2 des wiki, des blogs des réseaux sociaux de commerces en ligne, sans parler de la publication des photos et des vidéos. A titre d'exemple, YouTube à son septième anniversaire a annoncé qu'il mettait 72 heures de vidéos en ligne chaque minute et se targuait de plus de 800 millions de visiteurs par mois.

Actuellement la plupart des sites exposent la possibilité de faire des commentaires, de vendre des produits ou de publier les informations sur les wiki ou les réseaux sociaux qui comptent actuellement pus de 2 milliards d'utilisateurs dans le monde du web communautaire.

le Web 3, c'est le cloud

Et le web 3.0 ? On a commencé à parler du web 3.0 en 2007 en évoquant des nouvelles technologies comme le web sémantique, l'Internet des objets ou la 3D. Mais actuellement la technologie prédominante dans le web 3.0 c'est le cloud.

Comme je l’ai expliqué dans mon billet sur la maturation du cloud, le cloud se caractérise par l'enrichissement du web via des services accessibles depuis n'importe quel réseau fixe ou mobile et avec n'importe quel terminal PC, tablette, mobile ou TV connectée.

Avec le web 2.0 on peut publier une photo ou une vidéo, envoyer un commentaire sur des pages web. Avec le web 3.0, on utilise des services livrés en mode cloud qui commencent à couvrir la plupart des usages des secteurs grand public et entreprises.

le Web 3 est partout

La majorité des internautes dispose de web mail, des espaces de stockage en ligne (les Box, les Drive...), se lance dans les jeux en ligne, fait du traitement de texte et communique via le navigateur ou même retouche ses photos avec des applications en mode cloud.

Dans le monde des entreprises, presque toutes les applications professionnelles sont en mode cloud et la majorité des entreprises de toutes tailles utilise les applications cloud comme le SaaS avec le CRM, l’ERP, le CaaS avec des services de Communication Collaboratif, l'IaaS avec les services d’infrastructure comme un serveur virtuel ou un espace de stockage.

Par exemple dans le domaine du SaaS CRM, on trouve chez certains leaders, des comptes de quelques utilisateurs seulement, mais aussi des comptes de plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs d’une même entreprise. Les offres IaaS sont devenues incontournables dans le déploiement des services informatiques avec un marché de plusieurs millions de machines virtuelles VM dans les Data Center à travers le monde.

Cette mouvance Web 3.0 touche aussi les infrastructures des réseaux de télécommunication comme l'accès mobile avec le cloud RAN, l'accès fixe avec la cloud Box et la téléphonie comme le cloud IPBX.

pour conclure

Comme John Gage de SUN annonçait en 1984 "The Network is the Computer"(1), je me lance en disant que "The web 3 is the Cloud"(2)...

Jamil

1 « le réseau c'est le calculateur »
2 « le web 3 c'est le cloud »

crédit photo : © bofotolux - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage