Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Layering : Infrastructure Universelle 7/compléments

Layering : Infrastructure Universelle 7/compléments
2010-02-082013-02-11réflexionsfr
Pour finir cette série, abordons au sein de ce dernier épisode les quelques contraintes et difficultés que l'on rencontre sur des projets de ce type. Contraintes  Les principales difficultés rencontrées lors de la mise en place d'une infrastructure virtuelle mutualisable tournent...
Publié le 8 Février 2010 par Patrice Boukobza dans réflexions
Pour finir cette série, abordons au sein de ce dernier épisode les quelques contraintes et difficultés que l'on rencontre sur des projets de ce type.

Contraintes 
Les principales difficultés rencontrées lors de la mise en place d'une infrastructure virtuelle mutualisable tournent autour de l'organisation à mettre en place; en effet il y a pour chaque entité 3 périmètres à traiter
  • Le périmètre mutualisé et commun
  • Le périmètre spécifique et dédié à l'entité
  • L'étanchéité face au reste des autres entités
Le changement est inévitable au cours de l'évolution d'un projet stand-alone vers une infrastructure mutualisée. Être flexible est donc indispensable et il convient en liminaire de comprendre les changements, leurs pertinences et les impacts avant de foncer tête baissée. Qu'ils soient imposés ou négociables, tout changement doit faire l'objet d'une discussion et d'un plan d'intégration afin d'ajuster au mieux les charges et délais.

Points d'attention
Les points durs à qualifier exhaustivement sont ceux de :
  • L'administration &  exploitation
  • La sécurité
  • Les applications métiers et en générale le reste du SI de l'entité dont les données et serveurs ne sont pas forcément sur le datacenter mutualisé 
  • Les  plannings de mise en œuvre surtout quand les projets sont déjà bien avancés
  • TCO et ROI associés

En conclusion
La contrainte principale dans ce type de réflexion transverse est toutefois de mixer et prendre en compte les objectifs des différents acteurs;en effet chaque partie prenante au projet à des attentes strictes et pas forcément avec les mêmes orientations:
  • les personnes de la stratégie veulent mutualiser l'ensemble du groupe pour faire baisser les coups financiers
  • les directeurs des projets veulent poursuivre au plus simple et plus rapide leurs projets respectifs
  • la hiérarchies de chaque entité veut rester autonome sans dépendre d'un tiers
  • l'exploitant veut mettre en place un service d'hébergement sans pour autant être noyé sous les contraintes de sécurité ou fonctionnelles. 

C'est donc avec ce post que se termine notre saga sur le layering, en espérant vous avoir sensibilisé sur l'intérêt de ce concept, et pourquoi pas initié des réflexions de refonte de SI sur ce modèle.

Patrice Boukobza
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage