Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Génération Y : pas de cloud, pas de chocolat

Génération Y : pas de cloud, pas de chocolat
2012-04-262013-02-28réflexionsfr
En bon représentant de cette fameuse génération Y, je m'effare toujours de beaucoup de choses dans le monde profesionnel... le cloud par exemple ! J'étais en weekend en famille et on parlait du cloud (oui j'ai une famille de geeks) et mon oncle me demande naïvement : "c'est quoi le cloud ?"
Publié le 26 Avril 2012 par Rémi Kerhoas dans réflexions
génération Y : pas de cloud, pas de chocolat

En bon représentant de cette fameuse génération Y, je m'effare toujours de beaucoup de choses dans le monde profesionnel... le cloud par exemple ! J'étais en weekend en famille et on parlait du cloud (oui j'ai une famille de geeks) et mon oncle me demande naïvement : "c'est quoi le cloud ?"

Or, ce qui est drôle, c'est que ce même oncle consultait juste avant... ses mails ! Quoi de plus cloud ? Pire : sur quel terminal d'après vous ? Un mobile ! Alors du coup je suis tombé dans un moment de rêverie réflexion (celui dont on vous sort avec une phrase du genre "ça va rémi ?") et je me suis dit : d'une, le cloud est déjà là et, de deux, ça va devenir vitale pour les entreprises.

les entreprises derrière les usages

Rien de bien neuf : les entreprises sont en retard. Je ne suis pas là pour blâmer qui que ce soit, c'est normal (temps d'inertie, etc.). Mais quand même : c'est extraordinaire de voir que les utilisateurs sont déjà passés en mode cloud depuis bien longtemps.

Que ce soit avec Gmail ou Facebook (tous deux nés en 2004) ou des services plus récents comme Dropbox (2008), qui a quand même atteint 45 million d'utilisateurs en 4 ans (et 300 millions de fichiers stockés quotidiennement, voir le blog de Dropbox), personne ne peut affirmer ne pas connaitre des services basés sur le cloud.

Cette intuition tout à fait personnelle est d'ailleurs corroborée par une étude du NPD Group qui affirme que "76% des gens ont déjà utilisé un service basé sur le cloud au cours des 12 derniers mois".

les usages vont rattraper les entreprises

Quand on lit les études des grands du domaines, on s'aperçoit que les revenus générés par les services de cloud mobile vont atteindre les 6,5 milliards de dollars. Si l'on couple ça aux réflexions sur le BYOD et les nouvelles générations... et bien on se dit qu'une entreprise en mode cloud est une entreprise qui séduira bien plus facilement ses nouveaux talents !

La technologie est-elle un facteur attractif pour recruter ? 72% des français répondent par l'affirmative. Et notamment parce que cette technologie est une manifestation de leurs usages personnels.

conclusion : le cloud, c'est aussi dans la tête

Bref, on pense cloud ou ne le pense pas. Mais c'est un état d'esprit. Est-on en train de s'imaginer avec un disque dur pour travailler ou est-on en train de penser données accessibles dans le parc d'à côté parce que, franchement, il fait vraiment trop beau pour rester enfermé ? Est-ce que l'on pense diagonale quand d'autres font encore des tableaux rigides ?

Perso je suis plus pour le modèle fainéant facile mais je peux me tromper : y a-t-il un génération Y qui ne pense pas cloud parmi les lecteurs ? ;-)

Rémi

credit photo : © NinaMalyna - fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage