Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Datacenter convergé dans le cloud : la solution pour votre infrastructure informatique ?

Datacenter convergé dans le cloud : la solution pour votre infrastructure informatique ?
2014-10-222014-10-22datacenterfr
Pourquoi et comment migrer vers une infrastructure convergée dans le cloud, c’est la question à laquelle doivent aujourd’hui répondre les directions générales, les DSI ou les entités métier. Revenons ensemble sur les options qui sont offertes en la matière.
Publié le 22 Octobre 2014 par Deepak Jha dans datacenter
datacenter convergé dans le cloud : la solution pour votre infrastructure informatique ?

Pourquoi et comment migrer vers une infrastructure convergée dans le cloud, c’est la question à laquelle doivent aujourd’hui répondre les directions générales, les DSI ou les entités métier. Revenons ensemble sur les options qui sont offertes en la matière.

qu’est-ce qu’un datacenter convergé dans le cloud ?

Un datacenter convergé intègre les fonctions de base telles que le calcul, la mise en réseau, le stockage, la virtualisation et la sécurité, tout en étant moins gourmand en espace, en puissance électrique, en systèmes de refroidissement et en coûts d’exploitation. L’application est ensuite installée sur une couche supérieure pour un hébergement en mode IaaS, SaaS et PaaS (ou plus généralement XaaS, X désignant tout type de service dans le secteur informatique).

De nombreux fournisseurs et Original Equipment Manufacturer (OEM) tels que Cisco, HP, IBM, DELL, HITACHI, NetApp, EMC, ou encore VMware, offrent dès à présent des solutions d’infrastructure convergée. Mais les OEM dépendent les uns des autres lorsqu’il s’agit de réunir l’ensemble des éléments d’une infrastructure convergée ou d’une solution de traitement unifié.

quels bénéfices attendre d’un datacenter convergé dans le cloud ?

Tout d’abord, lors de la mise en place d’un cloud privé, public ou hybride, le datacenter convergé est facile à concevoir et à déployer. À la différence des solutions traditionnelles, il permet également de disposer d’une solution opérationnelle en quelques jours.

Auparavant, il fallait d’abord mobiliser de nombreuses équipes pendant des mois voire des années pour planifier, gérer, concevoir et déployer son infrastructure. Celle-ci demandait, plus d’espace, de puissance électrique et des solutions de refroidissement plus poussées pour les racks, le stockage et les équipements réseau. Finalement, les coûts s’en trouvaient impactés et les budgets étaient toujours plus difficiles à justifier… De ce point de vue, l’infrastructure convergée est une solution adaptée.

qui sont les principaux acteurs ?

Vblock et FlexPod sont aujourd’hui les POD d’infrastructure de datacenter convergé les plus réputés sur le marché. La meilleure preuve en est que tous les deux partagent des plates-formes réseau de Cisco switchs Nexus, Nexus 5K et 7K) et des plates-formes de calcul de Cisco UCS (système de traitement unifié).

La différence entre les deux POD réside dans le type de stockage utilisé : EMC pour Vblock, et NetApp Storage pour FlexPod. La décision dépend donc du choix du partenaire :  NetApp ou EMC, pour le stockage dans le datacenter… Sachant que leurs fonctionnalités réseau sont relativement similaires.

quelques recommandations personnelles

J’ai travaillé sur la conception, le déploiement et l’exploitation des deux types de POD (y compris des POD personnalisés) pour plusieurs clients.
Chaque client exprime une vision et des besoins différents mais tous demandent de la flexibilité dans la conception, le budget, les performances, l’intégration à l’existant, la nature des applications à héberger, ou les capacités d’extension.

Un POD doit donc être suffisamment flexible pour intégrer les exigences d’un prestataire de services. Vblock et FlexPod ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients…

Lors de la conception d’une infrastructure convergée, les facteurs suivants doivent systématiquement être pris en compte :

  1. la flexibilité et la possibilité d’adapter votre infrastructure à vos besoins,
  2. la prise en charge de tous les produits de virtualisation standards de VMware vSphere, Microsoft Hyper-V et Citrix XenApp sur une architecture Bare Metal x86,
  3. la possibilité de connecter vos unités de stockage directement aux systèmes UCS de Cisco dans le cadre d’une conception personnalisée. Les switchs Fabric MDS 9148 ne devraient pas être obligatoires dans une conception POD. UCS Fabric Interconnects peut fonctionner comme Fabric Switch. Cette solution est très économique puisque vous n’avez pas besoin de switch MDS dans votre datacenter,
  4. la possibilité d’un démarrage iSCSI si vous ne souhaitez pas de trafic FC dans votre infrastructure. Le démarrage FC sur SAN n’est pas obligatoire dans une conception POD. Vous pouvez réduire davantage vos dépenses d’investissement (CAPEX) et vos coûts d’exploitation (OPEX) en réalisant une marge importante,
  5. l’introduction du nouveau système de traitement unifié de Cisco doit faciliter le câblage et la gestion des racks,
  6. le choix d’un ou plusieurs gestionnaires pour chaque composant de la brique infrastructure doit être possible,
  7. l’interopérabilité des matériels et des logiciels doivent figurer dans les recommandations des OEM (Cisco, NetApp, EMC, VMware, etc.) alors qu’un 2niveau d’interopérabilité génère toujours des blocages.

 Vblock était le leader du marché de l’infrastructure convergée jusqu’au début de cette année, mais dernièrement FlexPod a pris la première pace.

conclusion

Au moment de choisir une infrastructure convergée, je privilégierais un POD capable de s’adapter à mon budget et à mes exigences de performance. À la différence de Vblock, FlexPod permet de réaliser une conception personnalisée.

Pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients de Vblock et FlexPod :
Datacenter in a box : infrastructure convergée ou hyperconvergée ?

Deepak

Crédit photo : © potowizard - Fotolia.com

Read the English version of this blog : looking for converged cloud datacenter for your IT Infrastructure?

1 Commentaire

  • 24 Octobre 2014
    2014-10-24
    par
    Call center Madagascar
    Depuis son apparition le cloud paraît bénéfique pour tous les acteurs, qui se mettent peu à peu à l'adopter dans leurs tâches quotidiennes. Partout on parle d'avantages, pourtant, il ne faut jamais négliger le côté négatif de la chose, notamment la possibilité de vol des données, une possibilité de plus en plus facile pour les pirates de haut niveau. C'est pour cette raison qu'il est primordial, avant de s'intégrer dans le cloud, de mettre en place un système de sécurité performant.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage