Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Le client léger prend de l'embonpoint

Le client léger prend de l'embonpoint
2009-10-122013-02-12cloud computingfr
Les applications à contenu riche sont devenues le modèle applicatif dominant, les besoins en applications à interface évoluée (web, flash, ajax...) et multimédia (vidéo, audio, vidéo conférence, travail collaboratif) se multiplient au sein des entreprises, pour les collaborateurs comme...
Publié le 12 Octobre 2009 par Patrice Boukobza dans cloud computing
 

Les applications à contenu riche sont devenues le modèle applicatif dominant, les besoins en applications à interface évoluée (web, flash, ajax...) et multimédia (vidéo, audio, vidéo conférence, travail collaboratif) se multiplient au sein des entreprises, pour les collaborateurs comme pour les clients.
De nombreuses questions subsistent autour de la virtualisation et de l'intégration de ce type d'applications qui sortent des standards classiques de portabilité type bureautique ou logiciels métiers.

Citrix a depuis plusieurs années cherché à optimiser le flux ICA en regard des nouveaux besoins applicatifs, en apportant du support sur les nouveaux périphériques et technologies. Leur politique est de répondre aux besoins, mais pas de les devancer, d'où un certain retard systématique entre ce que voudraient les utilisateurs et ce qu'il est possible d'exploiter.

Les nouvelles fonctionnalités annoncées sur 2009/2010 sont beaucoup axées sur le support avancé du multimédia, avec de nouvelles façons de traiter la vidéo, le flash ou la communication en temps réel. Ces technologies sont  regroupées à présent sous le nom de HDX. Max Petit avait commencé un aperçu sur la virtualisation de la vidéo, voici le second épisode regroupant les problématiques multimédias en général.
 

 

Synthèse des faisabilités


  • Vidéo
    La technologie d'optimisation Video pour XenAPP fonctionne dès aujourd'hui sur les postes de travail Windows hébergeant Windows media player. La vidéo est transférée depuis le serveur XenApp vers le poste de travail en temps réel.
    La charge réseau pouvant être importante, nécessité d'encoder les vidéos en adéquation avec la bande passante disponible; peu de lecteurs multimédias supportés.
    A terme, la technologie HDX MediaStream va être portée sur les clients et terminaux linux.
  • e-learning, webinar, office communicator, vidéo conférence
    L'utilisation de Webinar dans une session XenApp ne pose aucun problème à condition de limiter les animations des présentations (consommation réseau). Les technologies d'optimisations déjà en place permettent un rendu acceptable. Aucun problème pour la gestion des  contenus de type Powerpoint, tableau blanc.
    Par contre la vidéo temps-réel n'est aujourd'hui pas supportée nativement, ni le pilotage de périphérique type webcam.
    Possibilité de solution tierce de type reverse seamless (RES Powerfuse/workspace extender) pour le support et le pilotage d'application locale depuis une session ICA.
    Sur 2010, support de vidéo temps réel (dés Xendesktop 4) laissant entendre que MOCS serait supporté sur toutes ses fonctions courant 2010 !
  • client riche flash
    Une technologie d'optimisation des animations Flash existe (Speedscreen for flash). Elle permet de réduire dynamiquement la qualité d'une animation Flash.
    Dégradation de la qualité d'une animation video flash, et charge réseau toujours importante (-20% seulement)
    2010, la technologie RAVE for Flash consistera au même titre que la vidéo à transférer l'animation flash via ICA pour une exécution par le lecteur du poste distant (Xenapp private fix Novembre 2009, public fix mars 2010)
    Qualité excellente des animations video flash, et charge réseau réduite.
    D'autres formats pourraient être intégrés dans le futur.

innovation, Citrix passe au HDX
Citrix a d'abord regroupé l'ensemble des paramétrages et modules multimédia historiques (speedscreen, optimisation flash, driver universel...), sous une initiative nommée Citrix HDX (www.citrix.com/hdx) qui signifie "High Definition eXperience" : nom donné à un ensemble de fonctionnalités côté serveur, réseau ou client (la mode de la "HD" a-t-elle aussi frappé Citrix?). Ces fonctionnalités vont dans un second temps être enrichies au grès des services packs.

Il existe actuellement six catégories de technologies HDX qui peuvent être combinées pour apporter une meilleure expérience utilisateur.


  • HDX MediaStream - S'appuie sur les ressources du périphérique afin d'offrir des performances multimédia particulièrement riches grâce à l'envoi de flux de données compressés lus localement sur les périphériques. Technologie RAVE (voir plus bas)
  • HDX RealTime - Améliore les applications vocales et vidéo en temps réel grâce à des technologies de streaming et de codage bidirectionnelles avancées. Le support audio bi-directionnel permettra d'utiliser la VoIP et les logiciels de dictée via ICA
  • HDX 3D - Optimise l'ensemble des performances, des environnements 2D fortement graphiques aux applications 3D geospatialesl avancées.  technologie Apollo 3D ABR en cours de développement (voir plus bas)
  • HDX Plug-n-Play - Permet une connectivité simple pour tous les périphériques locaux se trouvant dans un environnement virtualisé
  • HDX Broadcast - Regroupe toutes les capacités des appliances WANScaler mais aussi les optimisations de bande passante incluses dans XenApp/CPS (fiabilité de session, priorité et contrôle de la bande passante des canaux virtuels..).
  • HDX IntelliCache - Optimise les performances et l'utilisation du réseau pour de multiples utilisateurs en mettant en cache les graphiques et données requérant des ressources considérables en bande passante

Citrix veut également concevoir l'architecture de HDX pour permettre des interactions transparentes entre ces six catégories de technologies grâce à sa fonctionnalité HDX Adaptive Orchestration ; elle détectera les capacités sous-jacentes du centre de données, du réseau et du périphérique, en appliquant de façon dynamique la meilleure combinaison des technologies Citrix pour obtenir le meilleur rendu utilisateur (SmartRendering).
 

citrix rave.JPG
(extrait de présentation officielle Citrix)
 

RAVE for Flash : inclus à HDX, elle permettra de lire le Flash directement sur le poste client. Le serveur et le client seront modifiés en conséquence. RAVE for Flash sera disponible fin 2009 en fix privé du FP2, le nouveau FP2/HRP05 de Xenapp n'ayant pas inclus cette fonction (simple redirection du contenu actuellement). Un patch public et une nouvelle version du client ICA seront disponibles en mars 2010.
Il n'y a par contre pas de visibilité sur d'autres contenus riches - Ajax, Silverlight, mais Citrix se dit à l'écoute du marché, si la demande devient massive, des évolutions ne sont pas impossibles dans ces domaines.
Autre annonce percutante, RAVE for Flash sera supporté fin 2010 sur des clients à base d'OS Linux.

RAVE for Video : Dés à présent, pour la vidéo avec HDX MediaStream les informations multimédia compressées sont directement envoyées en format natif au poste client via streaming à l'intérieur de ICA. Le stream multimédia est alors joué par les codecs locaux du client avec une excellente qualité tout en réduisant très significativement la charge de travail sur les serveurs et la charge réseau.


  • Impact de RAVE
    mise à jour des serveurs Citrix (service pack), et des clients ICA sur les postes
    flux réseaux résultants à cartographier
    Nécessite l'installation de codecs, lecteurs multimédia et flash sur le poste local.
  • Bénéfices RAVE
    Consommation faible coté bande passante
    Même rendu que si l'application flash ou la vidéo étaient exécutées localement
    Les données multimédia ne sont pas décodées par le serveur (gain en ressources)
    Pour des videos classiques, résultats excellent à 256 Kbps, bon à 128 Kbps
    Audio et video synchronisées
    Supporté par de nombreux clients

 
Bientôt sur vos écrans !
D'autres évolutions sont en cours avec une projection estimée à 2010 :

  • projet Alice (reverse seamless windows) - ou comment tirer partie des ressources clientes et exécuter une application localement sur le poste pour faire son affichage dans la session Citrix. Pour information RES l'éditeur de Powerfuse intègre dans son produit cette fonction appelée Workspace Extender (ex Subscriber).
  • projet Apollo un support de la vidéo en temps réel - couplé au support des périphériques USB type webcam + son bidirectionnel) et du support du real-time communication (pour Voip, webconférence... Support des applications industrielles 3D ultra graphiques (imagerie médicale, Autocad 3D). Attention l'implémentation de cette technologie sera soumise à de fortes conditions matérielles, réseaux et logicielles.

Conclusion évidente, la mise en place de ces nouvelles fonctions d'optimisation vont engendrer des évolutions coté serveur et pré-requis des clients. Même si ces technologies semblent vouloir économiser ressources serveurs et bande passante, il faudra être attentif aux impacts réseaux, ainsi qu'au panel d'applications ou contenus pouvant être réellement pris en charge.
Après un retour en force du tout centralisé, la roue (re)tourne de nouveau, le poste client va se ré-alourdir de codecs et applications en tout genre et revient au centre du débat.
La fin du client léger est elle donc annoncée, en tout cas il a tendance à prendre du poids ces derniers temps!

Patrice Boukobza 
 

2 Commentaires

  • 17 Octobre 2009
    2009-10-17
    par
    Can Virtualization Help
    Bon article pertinent sur la problématique numéro 1 que nous cherchons à résoudre: le multimédia, bien évidemment incontournable. Je serais néanmoins plus nuancé sur votre conclusion: le client léger au sens "terminal stupide" ("dumb terminal") est définitivement mort. Le terminal doit supporter des actions locales pour "aider" l'infrastructure. Mais entre ce type de terminal et un véritable poste lourd dans toute sa ... lourdeur, il y a un fossé, et surtout un équilibre à trouver. La solution viendra t'elle d'Androïd?
  • 12 Octobre 2009
    2009-10-17
    par
    La croissance rapide de la part des navigateurs supportant HTML5 résout chaque jour un peu plus ce type de problème et on les trouve autant sur les postes de travail que les smartphones et autres smart devices. Ne serait-ce pas la solution d'avenir?

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage